Bruxelles: les caméras du système Télépolice bientôt commandées

Les commerçants de divers quartiers de la zone demandent une vidéosurveillance accrue et le récent braquage violent du magasin d’antiquités à la rue de la Madeleine témoigne du fait que leur demande n’est pas infondée. Au récent conseil de police, Clémentine Barzin (MR) a interpellé le collège à ce sujet.

« Je reviens dès lors vers vous, à la lumière de ces faits récents et des besoins exprimés par les commerçants de notre Ville, concernant la mise en place, complémentairement au réseau de caméras publiques, d’un système de surveillance par caméras privées de type « Télépolice » comme il en existe dans 17 autres communes bruxelloises. »

Pour rappel, ce système joue un rôle dissuasif envers les éventuels braqueurs et permet d’informer directement les services de police en cas de vol. Après l’intervention du commerçant, les images et le son de ce qui se passe dans le commerce parviennent aux policiers.

Ce dispositif reviendrait, grâce à une déduction fiscale, à environ 10 à 15 euros/mois au commerçant qui y souscrit.

Dans sa réponse, le bourgmestre Yvan Mayeur (PS) a affirmé que l’appel d’offres pour l’achat de ces caméras serait lancé en juin ou à la rentrée de septembre et que l’installation du système pourrait s’envisager vers la fin de cette année encore.

De son côté, la bourgmestre ixelloise Dominique Dufourny (MR) avait déjà précisé précédemment que sa commune était intéressée par l’installation d’un tel système dans sa commune également.

M. B.